La vérité sur les conditions de vie des vaches

Pourquoi est-il si important de parler de la cause animale ?

  • Parce qu’en général les gens ne mangent pas de la viande ou du poisson par choix mais parce qu’on les a habitué depuis l’enfance.
  • Pour que l’on puisse tous faire un choix conscient : celui de manger ou non un être vivant qui a souffert.
  • Parce que si tout le monde était conscient et ouvrait les yeux sur la maltraitance animale le mode d’alimentation changerait de manière globale.

Voici la vie que les humains donnent en remerciement à une vache qui donne son lait :

calf-652655__180

  • Elle sera en quelque sorte violée par insémination artificielle (tous les 3 mois) pour faire naître un veau destiné à l’abattoir, tous les 385 jours afin qu’elle donne du lait 10 mois par an.
  • Après la mise bas qui est quand même une épreuve douloureuse elle sera  séparée de son petit et en pleurera pendant au moins 48h :  pour les 2 êtres cela se traduira par un stress intense.
  • Elle sera ensuite utilisée pour son lait au détriment de sa santé et de sa condition de vie : espace restreint à quelques mètres, attachée en permanence, elle pourra s’étendre mais pas se retourner.
  • Elle sera pompée jusqu’à la mort par des machines qui créent à force d’aspiration des mammites douloureuses: il y a donc également du pus dans le lait. (voir ici)
  • 40 litres de lait par jour lui seront volé et son petit n’en aura pas une goutte.
  • Ses mamelles seront oedématiées créant ainsi des douleurs et des difficultés de déplacement.
  • Au bout de 5 ans elle sera remplacée par une vache plus jeune et sera emmenée à l’abattoir (Petite info: à l’état naturel une vache vit 20 ans en moyenne)
  • Dans l’abattoir elle souffrira d’un couteau mal aiguisé, ou d’un étourdissement mal réalisé ou réalisé trop tôt (reprise de conscience de la vache avant la saignée) , du stress qu’elle ressentira dans l’abattoir, de l’intention de meurtre qu’elle sentira (plus d’infos ici)

Et le veau alors ?

calf-829430__180

Il pourra devenir ce que l’homme appelle un veau de boucherie :

  • Après quelques heures avec sa maman il sera kidnappé et séquestré dans un petit espace
  • Il sera sevré puis engraissé jusqu’à atteindre un poids de 230 kg
  • Il sera anémié volontairement, c’est à dire qu’on ne lui donnera pas le ratio de fer dont il a besoin mais un peu moins pour qu’il est une peau claire. Ce qui le fera souffrir de diarrhées et de pneumonies
  • Il sera maintenus en vie au moyen de tranquillisants et d’antibiotiques.
  • Il sera écorné le plus souvent sans anesthésie
  • A partir de huit semaines il pourra être élevé en groupe (petit progrès) dans les pays de l’UE mais les cages à veau sont encore d’actualité aux USA et dans d’autres pays.
  • Il sera ensuite vendu et transporté dans des conditions très douloureuses à l‘abattoir à l’âge de 20 semaines où il souffrira et sentira notre intention de le tuer.
  • On le retrouvera en barquette dans les supermarchés,

Ou il pourra devenir un bœuf :

Dans ce cas il sera en plus castré le plus souvent sans anesthésie et aura une vie un peu plus longue, mais sera tout de même abattu.

Ou un taurillon :

Ils seront en plus engraissés et abattu vers 18 mois.

Ou en yaourt, en fromage : et oui la pressure est réalisée à partir du 4ème estomac du veau.

Et les vaches « à viande » alors ?

Elles pâtureront puis seront abattues dans des conditions de stress intense à l’âge de 10 à 45 mois (étourdissement mal réalisé ou pas réalisé dans le cadre des rituels).

cow-425164__180

Les conditions d’abattage :

  • L’atmosphère de peur, de souffrance, et l’intention des hommes sont ressentis par l’animal ce qui le stresse d’avantage
  • L’animal n’est pas toujours bien étourdi ou il est étourdi trop longtemps avant la saignée donc il est toujours conscient lors de sa mort = souffrance intense.
  • Dans le cas de l’abattage hallal il peut être fait :
    • sans étourdissement : animal immobilisé puis égorgé conscient ;
    • avec étourdissement
    • avec étourdissement après égorgement. La douleur et la peur provoquées par l’égorgement demeurent, mais la perte de conscience intervient rapidement après.(plus d’infos voir ici)                ou ici

Ces animaux comme tous les êtres vivants ont une conscience. Ils souffrent, ils aiment, ils ont peur comme nous : ils expriment et ressentent des émotions, des intentions. plus d’infos ici

Je pense que nous n’avons pas le droit de les faire souffrir, de nous servir d’eux, ils ne méritent pas ça. Ils veulent simplement vivre heureux, comme nous.

Ceci particulièrement parce que nous pouvons manger autrement sans problème, avec un peu de motivation pour changer nos habitudes.

calf-804623_1280

Vous me direz, oui mais on est bien obligé il nous faut du calcium !

Cela est une manipulation de masse par les lobbies du lait et de la viande. En vérité nous avons seulement besoin de 500 mg de calcium par jour  (recommandation de l’OMS) et nous pouvons tout à fait en absorber en mangeant végétal:

  • Des choux (brocolis, kale, …), des épinards, cresson, algues
  • Des graines de sésames, des amandes, des noix, des pistaches
  • Du lait de soja, du tofu, haricots rouges, blancs, lentilles
  • Des fruits secs, des figues, prunes, oranges (les manger entre les repas permet une meilleure assimilations des nutriments).

Sachant que la consommation de calcium d’origine animale (lait) n’est absorbée qu’à 40% par le système digestif or le calcium d’origine végétale est absorbé en plus grande quantité : 70%.

Maintenant qu’on a l’info faisons autrement !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s