Soin des cheveux au quotidien, naturel, vegan

Aujourd’hui nous allons parler de nos jolis cheveux !

Qui pour être beaux doivent être nourrit et nettoyés, sans trop enlever le sébum qui quand on l’irrite trop double ses quantités. Ce qui nous graisse le cuir chevelu et assèche nos pointes : le cercle vicieux (trop de sébum donc on les lave encore plus donc encore plus de sébum…)

Qu’est ce qui irrite notre sébum ?

Les produits chimiques en particulier certains tensioactifs abrasif ( qui permettent l’effet moussant) notamment le sodium lauryl sulfate etc… pour plus de détails sur les tensioactifs je vous envoie vers le blog de peppermint beauty.

Il y a également du silicone dans la plupart des shampoing (nom finissant par thicone, thiconol, siloxane ou silane) qui vont jouer le rôle de « je cache les fourches ou les cheveux cassants » sans régler le problème et finissent à la longue par étouffer le cuir chevelu et les cheveux… et également par abimer notre belle planète en polluant l’eau !

Alors comment faire ?

  1. Pour les pointes sèches :
  • Se passer régulièrement une huile (coco, karité, argan ou ricin) sur les pointes et laisser poser minimum 40 minutes puis rincer à l’eau et laver vos cheveux. C’est bon aussi pour les cheveux secs d’en mettre sur toutes les longueurs.

 

  • Ou mettre de l’huile en petite quantité après s’être lavé les cheveux, sur cheveux humides (l’huile de jojoba ne graisse pas mais nourrit le cheveu).

 

2. Pour le cuir chevelu gras :

  • utiliser un shampoing solide avec tensioactif doux. J’utilise celui de lamazuna.

 

  • utiliser un mélange de ghassoul, eau, 1 càc d’aloe vera ou d’huile de jojoba, 1 goutte d’huile essentielle de litsée citronnée (ça fait une pâte, on l’applique et on laisse poser 10 min sur la tête). Il faut bien doser la quantité d’eau (pas trop), et bien mélanger pour que le ghassoul se dilue bien dans l’eau et fasse une pâte.

       

  • Ou utiliser de la farine de pois chiche mélangée à l’eau: à doser de sorte à obtenir une pâte (je vais essayer prochainement)

 

  • Ou utiliser de l’argile verte avec 1càc d’huile de jojoba et 1goutte d’huile essentielle de litsée citronnée ( à tester prochainement)
  • Ou utiliser le henné neutre avec 1càc d’huile de jojoba et 1goutte d’huile essentielle de litsée citronnée ( plus dur à enlever au rinçage j’ai du mettre un peu de shampoing solide, par contre cheveux avec du volume et très beau après, j’ai tenu 10 jours sans me les laver !)

L’huile essentielle de litsée citronnée est bonne pour les cheveux gras et pour réguler le sébum tout comme l’huile essentielle d’ylang ylang. L’huile de jojoba régule le sébum et hydrate, l’aloe vera a des propriétés hydratantes.

  • Ou tester le no poo , espacer vos shampoing et vous laver les cheveux (avant d’atteindre le no poo) au bicarbonate de soude, avec un après-shampoing au vinaigre de cidre. Personnellement je n’ai pas réussi… pour plus de détail je vous envoie sur le blog d’Ophélie.

 

  • Se brosser les cheveux plusieurs fois par jour avec une brosse à poils synthétiques ou végétal (tête en haut et tête en bas !) pour étaler le sébum des racines et ainsi nourrir les pointes. J’ai trouvé la mienne sur ecoverde de la marque kostkamm. Penser à laver votre brosse avec un mélange eau bicarbonate.

 

Le but ici est de se passer de produit chimique et de réussir au maximum à espacer nos shampoings, c’est à dire de faire en sorte que nos cheveux se graissent le moins vite possible.

Le shampoing sec :

Pour ça on peut aussi se mettre de la fécule de maïs (maïzena) ou de l’argile blanche sur les racines grasses avec un pinceau. On masse doucement, on n’oublie aucune zone et on passe la brosse à cheveux tête en bas pour enlever le surplus. Elles se lient avec l’excès de sebum et le font tomber. Et voilà nos cheveux sont tout beaux !

Ça permet également d’espacer les shampoings !!

Masque pour renforcer les cheveux et éviter une surproduction de sébum :

Il s’agit du masque au henné neutre à faire une fois par mois, ou quand vous sentez que vos cheveux en on besoin, sur cheveux propres ou sales. Ici pareil on verse le henné dans un bol on rajoute de l’eau pour avoir une consistance pâteuse (on peut rajouter de l’huile de jojoba 1càc). On pose sur nos racines avec les doigts ou un pinceau, on oublie aucune zone, on fait mèche par mèche. On laisse poser 1h. On rince.

Pour éviter de casser le cheveux, éviter au maximum de :

  • se brosser les cheveux sous la douche ou alors avec un gros peigne
  • de frotter les cheveux fortement avec la serviette pour les sécher
  • mettre le sèche cheveux au max
  • les attacher tout le temps

Voilou, c’est fini pour les conseils, bon courage avec vos cheveux et si tu as des astuces n’hésites pas à les partager !

 

 

Publicités

La soupe de butternut aux lentilles corail

Coucou à tous, je vous présente ce soir Ma soupe préférée de l’hiver !!!!!

Alors, il vous faudra pour faire la cuisine :

  • le faire avec amour !
  • avec votre musique préférée du moment (ça peut être le silence, c’est une belle musique !)
  • un couteau, un mixeur, une casserole, une planche à découper

fullsizeoutput_10c

Les ingrédients pour 2 personnes:

  • 1/2 grosse butternut
  • 1 verre à moutarde de lentilles corail
  • 1 bel oignon
  • 1 gousse d’ail
  • de l’huile d’olive, de l’eau

 

La recette :

  • Couper l’oignon en dés, le faire revenir avec de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit translucide.
  • Eplucher la butternut et la couper en gros dés, éplucher l’ail et couper là en morceaux
  • Mettre le tout dans la casserole, ajouter de l’eau bouillante jusqu’à ce que ça recouvre la butternut, ajouter les lentilles corail
  • Gouter la butternut pour savoir quand c’est cuit, souvent c’est quand ça sent bon !!
  • Ajouter du sel
  • Mixer le tout et servir !!!!! Avec du bon pain !!

Bon ap’

 

Galettes aux légumes, chia, flocons de riz

 

Je vais vous présenter ma recette de galettes végétales !

fullsizeoutput_f5

 

Ingrédients pour 16 petites galettes :

  • 1 pomme de terre
  • 1/2 carotte (facultatif)
  • 1/2 courgette
  • 1 oignon cébette ou de la ciboulette fraiche
  • 8 CàS de flocons de riz (ou autre)
  • 4 CàS d’eau chaude
  • 4 CàS de crème de soja (ou autre)
  • 1 CàS de graine de chia
  • 4 CàS de farine d’épeautre (ou autre)
  • des épices (ici coriandre, cumin, poivre) et du sel

 

Recette :

  • Dans un mixeur « hachoir » mettez les légumes coupés grossièrement, mixer jusqu’à obtenir des légumes râpés.
  • Dans un saladier mettez les graines de chia, les flocons et l’eau chaude + la crème de soja, laisser gonfler 5 minutes
  • Ajoutez les épices et le sel, les légumes , mélangez.
  • Rajoutez la farine, mélangez.
  • Dans une poêle ajouter une petite noisette d’huile de coco, déposez avec une cuillère à soupe des petites boulettes que vous écrasez avec la cuillère pour former des galettes.
  • Retournez les galettes pour cuire l’autre face.

Servez avec une légumineuse ou du quinoa ou ce que vous souhaitez ! bon ap’

Tarte à la tomate et tarte à la patate !

Cette idée m’est venue après être allée manger une pizza dans un restaurant végane et végétarien en Dordogne : Le Celoma

Un délice et un bonheur de voir qu’il y a des resto comme ça !

J’avais donc ce jour là pris une pizza montagnarde qui était composée de pomme de terre, d’une base à la crème de soja, d’oignons fris et d’un peu de sauce pimentée pour relever.

Allez on se lance, quelques jours plus tard j’avais encore envie de cette pizza ! Je me suis alors dis que j’allais essayer de la faire moi même.

Voici donc la recette de ma tarte à la patate :

fullsizeoutput_ea

Pour 2 pâtes à tarte pour un moule de 20cm

  • 200g farine de petit épeautre
  • 50g d’huile de tournesol (résiste bien à la cuisson)
  • 50g eau

Mélanger les ingrédients, pétrissez et faites une boule que vous diviserez en 2.

Étaler la pâte en farinant bien au préalable votre plan de travail.

Placer la pâte dans le moule.

Pour la garniture

  • 5 pommes de terre coupée en lamelles très fines (cuites à l’eau)
  • la moitié d’un petit pot de crème soja
  • sel, poivre, une pointe de piment, ciboulette
  • 1oignon cébette

Disposer les lamelles de pomme de terre sur la pâte, ajouter la crème soja que vous aurez assaisonné et l’oignon en lamelle et la ciboulette.

Enfourner le tout à 200° pendant 20min temps cuisson à adapter en fonction du four.

Et maintenant la tarte de l’été à la tomate !!

fullsizeoutput_e7

Alors on utilise la même pâte que pour la précédente sauf qu’on peut rajouter des graines de lin au fond pour qu’elles absorbent l’humidité et on la précuit 5-10 min avant de mettre la garniture.

Pour la garniture :

  • Une grosse tomate coeur de boeuf ou 3 petites découpées en lamelles
  • 1oignon cébette
  • 1/2 pot de crème soja
  • 1 grosse CàS de moutarde à l’ancienne
  • Sel
  • Ciboulette, basilic, thym à saupoudrer au sortir de la cuisson

On mélange bien la crème soja avec la moutarde et le sel, on garnit le fond de la tarte précuite avec.

On rajoute les tomates en lamelles et l’oignon cébette. On enfourne le tout à 200° pendant 20minutes environ.

On rajoute les herbes fraiches avant de servir ! Bon ap’ !

 

 

Haricots rouges – patates douces ou poivrons rouges

Je partage avec vous un des plats que j’adore faire: les haricots rouges aux patates douces ou au poivron rouge !

fullsizeoutput_c9

Il vous faut :

  • 1 boite de haricots rouge (250g) ou 400g de haricots secs
  • 1 patate douce ou 1 poivron rouge (en fonction de la saison)
  • 1 oignon
  • du curry (au goût)
  • 2 CàS de shoyu (sauce soja)

Recette :

  • Faire revenir l’oignon avec le poivron rouge (si c’est votre choix) dans un peu d’huile d’olive, ajouter un peu d’eau si besoin, 2càs de shoyu et du curry.
  • Ajouter les haricots rouges préalablement cuits (environ 45min dans l’eau) quand l’oignon est translucide.
  • En parallèle faites cuire la patate douce épluchée et coupée en dés dans l’eau bouillante.
  • Servez avec du quinoa, du riz complet ou des pâtes complètes et régalez vous !

Bon repas végétaux !!!

 

Astuces pour réduire nos déchets ! Pour une jolie planète !

Alors, par où commencer …

Comme vous savez ce n’est pas trop la joie sur Terre..

Pour pouvoir répandre des choses cool sur la planète, pour nous, les animaux, les végétaux, les générations futures, il va falloir qu’on change, entre autre, notre façon de consommer.

Il va falloir qu’on arrête de se faire berner par les grosses entreprises qui se fichent de tout, qui ne veulent que du profit, toujours plus, alors qu’ils ont le pouvoir et l’argent de changer les choses (des emballages uniquement biodégradable, plus de plastique, plus de produits nocifs pour nous et l’environnement …).

Mais attends, nous aussi du coup on à le pouvoir de changer les choses en changeant notre façon de consommer !!

Et comme ils ne sont pas décidés pour le changement, nous allons prendre les devant, tu viens ?

  1. On va boycotter les emballages !

Quand on va faire nos courses on va les faire au maximum en vrac, on choisira plutôt du carton ou du verre pour les emballages mais surtout pas de plastique !!

bocaux 2

Bien entendu on réutilisera nos sacs et on se fera nos petits sacs à vrac ou on réutilisera les poches en papier qu’on mettra au compost quand elles seront en fin de vie.

On utilisera nos bocaux en verre pour ranger nos produits acheté en vrac ou pour congeler ce qu’on veut.

On huilera avec un pinceau nos moules qu’on saupoudrera d’un peu de farine pour éviter le méchant papier cuisson.

On achètera du thé ou infusion en grand paquet biodégradable ou boite réutilisable plutôt qu’en sachet, idem pour le café.

Et on triera les déchets à recycler : carton, verre, boite conserve, canette…

2. On va upcycler au maximum !

On va redonner une nouvelle vie aux emballages en faisant de super DIY :

3. Pour les déchets verts, le compostage, les diy !

  • faire son compost via un lombricomposteur ou un compost extérieur fait en palettes par exemple.

 

  • Réutiliser la peau de banane ou d’avocat en se faisant un masque : applique directement la peau côté interne sur ton visage, laisse poser un peu et rince. C’est tout doux !!

 

  • Garder la peau de banane pour la mettre au fond du trou à plantation de tes plants ça leur donnera la nourriture dont ils ont besoin.

 

  • Garder les peaux d’agrumes pour faire un super désinfectant multi-surfaces
  • Épluches le zeste de ton orange, citron, pamplemousse laisse les sécher et fait une poudre en les passant au mixer pour faire la cuisine ou garde les en petits morceaux pour te faire des infusions avec du rooibos !!

fullsizeoutput_a6

  • Pour les pommes, poires que tu épluches tu pourras aussi faire sécher la peau et te faire des infusions pomme cannelle, poire chocolat par exemple pour l’hiver !

 

  • Garder le marc de café pour te faire un gommage ou nourrir tes plantes.
  • Nourrir tes plantes avec les infusions ou thés utilisés.
  • Garder les farines périmées pour te faire de la colle végétale maison que tu pourras même congeler ! Ou de la peinture maison !

 

4. Économiser l’eau !

  • Utiliser des récupérateurs d’eau de pluie pour arroser le jardin voire alimenter les toilettes et la douche

 

  • Récupérer l’eau au maximum pour arroser les plantes : l’eau froide du début de douche, l’eau de cuisson en mettant une bouteille dans ta douche, un récipient dédié proche de l’évier.

 

  • Acheter des vêtements éthiques qui n’ont pas ou peu eu besoin d’eau pour la fabrication
  • Manger que du végétal !! et oui élever des animaux ça demande énormément d’eau! notamment pour la production de végétaux qu’ils mangent et qui ne seront pas mangés par d’autres humains. (regarde le documentaire cowspiracy si ça t’intéresse)

 

5. Réduire l’empreinte carbone, pesticides, engrais, pollution de l’eau !

  • Acheter au maximum local et bio si possible
  • Acheter les fruits et légumes de saison (c’est meilleur pour la santé)
  • Acheter de l‘eau en grosse bouteille 5l ou plus, en verre si on en trouve, ou investir dans un bon filtreur à eau ( berkey par exemple)

 

  • N’acheter que les vêtements éthiques et végans que nous mettrons vraiment, voire des vêtements d’occasion.
  • Éviter les produits alimentaires d’origine animales, les matières fécales animales sont polluantes (car en trop grandes quantités, contiennent des résidus d’antibiotiques, de pesticides..) et finissent dans nos cours d’eau et ne sont soumises à aucune réglementation concernant leur traitement.

L’eau sera ensuite traitée et le responsable de l’augmentation de pollution ne paiera pas plus, c’est l’argent publique qui le fera.

 

 

  • Utiliser pour la douche au maximum des produits avec des tensioactifs doux ou pas de tensioactifs du tout. Shampoing solide ou ghassoul ( argile lavante) ou no-poo. Pour le corps : du gel douche bio avec tensioactif doux ou du savon artisanal ou maison, ou savon VRAI de Marseille (avec seulement de l’huile d’olive, de coco ou de baie de laurier et pas de l’huile de palme !!) ou VRAI d’alep.

 

  • Pour le dentifrice on a le dentifrice solide lamazuna par exemple, l’huile de coco j’ai testé le goût est bon et ça nettoie bien.

coco

  • Utiliser un oriculi (une spatule en bambou pour retirer le cerumen) à la place des cotons tiges gourmand en eau pour leur fabrication (coton et papier) et en pesticide (coton), et également pour certain polluant à cause du plastique

 

  • Du papier toilette non blanchi au chlore ! dispo en magasin bio. Ou filer sous la douche ça gaspille moins d’eau au final que la production du papier !

 

 

Et toi comment tu fais pour protéger la planète et les consciences qui vivent dessus ?

 

 

Nems aux légumes – vegan

On est parti pour un petit tour en Asie… Des bons petits nems !!

Ingrédients :

  • 1 poireau
  • 2 grosses carottes
  • 1 oignon
  • 100 g de vermicelles de riz
  • 15 feuilles de riz pour nems
  • Le jus d’1/2 citron
  • coriandre, bouillon de légume en poudre, curry en poudre
  • sel, huile d’olive

Recette :

  1. fullsizeoutput_b4Faîtes revenir les légumes coupés en fines lamelles (gardez une carotte que vous raperez) dans un peu d’huile d’olive, ajoutez les épices, le sel, le jus de citron.
  2. Stoppez la cuisson quand les oignons sont translucides (ajoutez un peu d’eau si besoin).
  3. Plongez pendant ce temps le vermicelle de riz dans l’eau bouillante, laissez cuire puis égouttez et mélangez avec la préparation de légumes.
  4. Râpez une carotte et remélangez le tout, ré-assaisonnez si besoin.

 

  1. Préparez un récipient rempli d’eau froide et trempez y une feuille de riz, jusqu’à ce qu’elle soit bien ramollie (2minutes)
  2. Allongez la feuille de riz sur une planche à découper et garnir le milieu de celle ci d’une cuillère à soupe de farce (légumes, vermicelle)fullsizeoutput_b6                           fullsizeoutput_b7
  3. Rabattez les bords du nem puis roulez le sur lui même. Répétez jusqu’à épuisement de la farce.

 

  1. Badigeonnez bien votre plaque ou votre papier écologique d’huile de coco, (ou passez vos nems au pinceau à l’huile de tournesol) déposez y les nems et enfournez à 180° jusqu’à ce qu’ils soient dorés (environ 15minutes)
  2. Attendez que les nems refroidissent un peu avant de les décoller
  3. Servir avec la sauce, des feuilles de salade et de menthe !!!

Pour la sauce

Ingrédients :

  • Le jus d’1/2 citron
  • 1/2 càc de coriandre en poudre
  • 1 petite phalange de gingembre rapée
  • 1càc de sauce soja
  • 1càc de sucre en poudre
  • 1 pointe de couteau de purée de cacahuète

Mélangez tout ! et trempez y vos nems… Bon ap »

Et vous quelles sont vos recettes de nems préférées ?